Trump … bon pour l’ Europe … Why not ???

 

trump-3

Et si le programme économique de Trump était (aussi) bon pour l’Europe ?

Encore une fois, Trump a été dépeint comme un horrible monstre, un ogre mangeur d’enfant et totalement fou… Il y a des chances non négligeables pour que Trump se révèle un aussi bon et inattendu président des États-Unis d’Amérique que le fut Ronald Reagan, un acteur de série B d’Hollywood qui allait s’asseoir dans le fauteuil du bureau ovale de la Maison Blanche.

Alors oui, le programme de Trump peut effectivement fonctionner, et oui les USA doivent recentrer leurs priorités économiques et même pour eux, les marges de manœuvre économiques sont bien réelles… surtout si l’on se penche sur les économies possibles sur le secteur militaro-industriel.

La politique de Trump ne manquera pas d’avoir des conséquences considérables sur la politique européenne… et les europathes peuvent commencer à compter leurs jours !

Charles SANNAT

Perplexe face à la victoire de Donald Trump, l’Europe ne cesse de se moquer de lui…

Mais surprise ! Il semble que Trump pourrait bien être utile à l’Europe.

L’Organisation pour la coopération et le développement économique a ainsi exprimé son appui au programme économique de Donald Trump et a appelé l’Europe à suivre son exemple.

L’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) exhorte l’Europe à prendre des mesures fiscales pour que son économie puisse échapper au « piège de la croissance molle » et cite à cet égard l’exemple du programme d’investissement de Donald Trump.

L’OCDE a exprimé son appui au programme économique de Donald Trump, qui fait part de son plan d’investissement dans les infrastructures du pays.

Ainsi, d’après plusieurs analystes au sein de l’organisation, les investissements massifs dans les infrastructures, soutenus par une fiscalité avantageuse, ne peuvent que favoriser l’activité économique et donc, la croissance.

« L’investissement massif [des États-Unis] dans les travaux d’infrastructures permettra de lutter contre les inégalités et de contrecarrer la diminution constante du taux d’activité des hommes comme des femmes d’âge intermédiaire », a déclaré Catherine Mann, chef économiste, dans le dernier rapport mensuel de l’OCDE sur les perspectives économiques mondiales, cité par Ecomag. L’OCDE s’attend à une croissance globale de 2,9 % cette année, d’1,5 % pour les États-Unis et de 2 % pour le Royaume-Uni.

Source ici

 

 

Expansion chinoise

chine-puissance

 

Expansion chinoise : Pékin va-t-il avaler les USA ?

Techniquement oui, économiquement oui, mais dans la réalité NON, et mon analyse est très simple.

Les États-Unis ne pensent que par leur suprématie et le slogan de Trump est sans ambiguïté : « America First » – ce qui veut dire « l’Amérique d’abord ». Ils veulent préserver leur leadership à n’importe quel prix ou presque.

Et quand le leadership américain est menacé, les États-Unis changent les règles du jeu.

La mondialisation menace désormais la suprématie US.

Ils vont changer les règles du jeu et se lancer dans une guerre commerciale impitoyable contre la Chine.

Charles SANNAT

La Chine est devenue le deuxième plus grand investisseur du monde. L’expansion économique chinoise bat son plein, suscitant déjà de grosses inquiétudes de la part des États-Unis.

En effet, les investissements directs chinois ont déjà dépassé les investissements américains en Chine. Le Centre pour la Chine et la globalisation (CCG) a publié, le 23 novembre, un rapport sur la mondialisation des entreprises chinoises en 2016. Il stipule qu’avec 145,67 milliards de dollars d’investissements directs en 2015, la Chine est devenue le deuxième pays du monde pour le volume des flux monétaires.

La Chine est devenue un pays exportateur de capitaux.

En outre, 64 % des investissements mondiaux en 2015 ont visé le secteur tertiaire, ce qui a augmenté la rentabilité de l’industrie.

Selon le CCG, les fusions-absorptions transfrontalières sont la forme principale des investissements étrangers pour les entreprises chinoises. Depuis 2006, le nombre de fusions-absorptions transnationales réalisées par la Chine a bondi, pour établir le record historique de 498 cas en 2015. En 2015, le nombre de fusions-absorptions chinoises a atteint 397, soit 53 % du nombre total d’investissements cette année-là.

Les fusions-absorptions ont pour raison principale le besoin en ressources, en technologies et en débouchés.

En 2016, les investissements étrangers des entreprises chinoises ont été concentrés en Asie, en Europe et en Amérique du Nord : 30 %, 29 % et 25 % respectivement. Les entreprises chinoises investissent activement aux États-Unis. Les investissements directs chinois ont pour la première fois dépassé les investissements américains en Chine. En 2015, la Chine a investi 129 fois dans l’économie américaine, pour un montant total de 48,267 milliards de dollars.

Dans le premier semestre de 2016, près de 20 % des investissements étrangers de la Chine ont été réalisés aux États-Unis. Washington semble être fortement préoccupé par cette « expansion chinoise » et songe à adopter des contre-mesures, lourdes cependant de graves conséquences négatives pour les relations bilatérales.

Source

Dis, pour qui t’as voté ?

juppon-fille

 

« Dis, pour qui t’as voté ? Pour Juppon ou pour Fillé ? » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Ma femme me demandait hier : « Dis, tu crois que ça changerait quoi Fillon ou Juppé ? Lequel a le meilleur programme ? »

Vous qui avez voté en masse hier, vous qui vous êtes passionnés pour cette primaire, ce que j’ai à vous dire ne va certainement pas vous faire plaisir, mais je ne vous demanderai qu’une chose : lisez ce que j’ai à vous dire et prouvez-moi que c’est moi qui me trompe !

programme-juppe-fillonComme vous pouvez le voir sur cette infographie de l’AFP, les différences entre les deux candidats sont plus ténues que ce que le débat de la primaire savamment orchestré ne vise à le faire croire (mais ce n’est pas le plus important).

Si pour l’un il faut faire 100 milliards d’économies (Fillon), pour Juppé le « modéré » il faut en faire entre 85 et 100 milliards… Autant dire bonnet blanc et blanc bonnet !!

Oui mais tu comprends il « veut supprimer » la Sécurité sociale (Fillon), Juppé lui il veut continuer comme avant. Pourtant, il ne faut pas oublier que la Sécurité sociale a beaucoup évolué dans le temps et depuis sa création à la fin des années 40. Ce que je vais vous dire sur l’assurance est important, sans doute utile, mais ce n’est pas l’essentiel !!

Lorsque Fillon explique que la Sécurité sociale doit s’occuper des risques importants, il n’a pas forcément tort mais nous vivons dans un immense monde de confusion comme vous le savez.

Une assurance, je ne la prends pas pour m’assurer ce que je peux payer !! Pour être clair, je peux me payer une boîte de Doliprane ou de Fervex en cas de rhume, pas le traitement d’une maladie grave ou de longue durée. Lorsque ma maman a eu un cancer, nous avons été heureux d’avoir une Sécurité sociale !! Alors oui, en période de disette on peut dire que sauver la Sécu c’est aussi dire aux gens que l’on ne peut pas mettre tout forcément sur le même plan de gravité parce que les montants en jeu ne sont pas les mêmes.

Je ne paye pas une assurance maison en cas de vitre cassée (j’ai une franchise de 250 euros). En revanche, si ma maison brûle, je serai bien incapable de payer à nouveau pour sa reconstruction. Là réside le principe de fonds de l’assurance.

Mais en fait, tel n’est pas le problème ! Rien de tout cela n’est le problème !

juppe-fillonLe problème c’est que le cadre de ces deux candidats est strictement le même !

Alors pour qui voter lorsqu’aucun de ces deux candidats de droite, aussi respectables soient-ils, ne proposent de remettre en cause les points clefs qui sont la conséquence de nos problèmes ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’euro ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec la mondialisation et les délocalisations devenues totalement iniques pour la France ? La mondialisation est un marché de dupe dans lequel nous nous faisons couillonner dans les grandes largeurs sans rien faire et en contemplant nos usines fermer et nos emplois partir !

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’Union européenne qui détient tous les volets de pouvoir en particulier législatifs ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’exercice de notre souveraineté, de respect de nos frontières, ou encore de choix de guerre ou de paix en étant désormais intégrés à l’Otan ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous devions peut-être sortir de l’OTAN et ne plus être inféodés aux intérêts américains au détriment des nôtres ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème de compétitivité comme les Américains, comme les Anglais, et très prochainement comme les Allemands qui commencent à se faire racheter leurs entreprises par les vilains Chinois ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que la compétitivité c’est relatif ? Que travailler 48 heures par semaine (au maximum) c’est très bien, mais que même en faisant cela, nous resterons largement plus cher qu’un petit chinois payé 100 euros par mois dans les campagnes et 400 en ville charges comprises, ce qui est également le cas d’un Polonais (500 euros par mois), sans oublier le Bulgare encore moins cher que le Chinois à moins de 200 euros mensuel ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon parler du dumping fiscal ou social des autres pays ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer les dangers du totalitarisme marchand et des multinationales qui confisquent la démocratie et les leviers de pouvoir à leur profit et contre les peuples ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon parler des banques ou des mécanismes de création monétaire ?

NON, Juppon et Fillé sont tous les deux des mondialistes !

Alors j’aurais pu continuer cette longue litanie encore longtemps. Comment parler de la fierté d’être français (Fillon) sans parler une seule fois, sans jamais évoquer la « souveraineté » de notre pays (et à ce titre Juppé est moins faux cul avec son programme sur la diversité heureuse) ?

Alors dis, pour qui t’as voté, hein ? Voilà ma chérie ce que je pense, et c’est cela que j’ai répondu à ma femme.

Le spectacle électoral est très bien fait. Il y a du suspense, des retournements, on fait croire à des différences fondamentales, à un vrai choix de société (ma maman ayant très peur de Fillon car il prône une société radicalement différente d’un Juppé) alors qu’aucun des deux candidats n’a abordé les véritables sujets, les fondamentaux comme ils l’ont été d’ailleurs aux États-Unis et ce qui explique, n’en déplaise aux mondialistes, le succès et la victoire de Trump.

Les gens sont gentils et naïfs.

Ils veulent croire que cela peut changer, ils veulent croire que le choix est important, que la démocratie existe, qu’entre Juppon et Fillé ce n’est pas pareil, mais fondamentalement et dans l’épaisseur du trait, c’est exactement la même chose.

La triste réalité, c’est qu’avec Juppon ou Fillé vous aurez la même Europe. Vous aurez la même mondialisation, vous aurez les mêmes délocalisations, vous aurez le même dumping fiscal ou social savamment organisé pour le profit des multinationales. Vous aurez moins de droits, moins de protection, plus de travail à faire et au bout, plus de chômage. Ces politiques ne peuvent pas fonctionner car il s’agit encore et encore de faire fondamentalement la même chose dans le même cadre mais un peu autrement avec quelques ajustements à la marge sur les impôts ou pour les « artisans » et les professions libérales et encore…

Bref, tout cela n’est qu’un grand mirage.

Vous avez le choix entre deux mondialistes européistes et europathes…

Peu importe le vainqueur.

Peu importe le gagnant.

C’est juste un spectacle, ou plus précisément comme je le pense, un grand cirque et une immense illusion dont vous êtes les héros anonymes et comme d’habitude les futurs cocus.

Finalement, le seul champ libre laissé est la vision « sociétale » que l’on peut réduire à « LGBT » pour la gôche de prôôôgrèès et « catho-réac » pour la droite (en gros et en très volontairement caricatural, mais vous avez compris l’idée), pour le reste vous aurez essentiellement la même politique européiste et mondialiste (en données corrigées de la politique étrangère qui diffère de Fillon à Juppé et ce n’est pas rien non plus).

J’aurais pourtant tellement aimé vous dire autre chose, j’aurais pourtant, comme beaucoup, tellement aimé y croire.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

L'Esprit de Résistance